Maisons contemporaines, maisons bois

Actifs vers la maison passive

Le prix du pétrole augmente rapidement. Dans un avenir proche, les combustibles fossiles seront devenus inaccessibles. Ce que la nature avait accumulé en plusieurs millions d’années (pétrole et gaz), aura été brûlé par l’homme en deux siècles et demi.

Le prix de l’électricité nucléaire augmentera aussi, et cette industrie à haut risque constitue au mieux une solution transitoire. Les énergies durables de remplacement (les énergies naturelles) sont inépuisables mais disponibles immédiatement en de moins grandes quantités. La nature va nous obliger à consommer moins.

Maison contemporaine Lavallée

Projet en cours : maison individuelle à Mont Saint Aignan (76)
Médaille d'Or au challenge UMF des maison innovantes 2014, Lisbonne
Voir la vidéo de présentation

Maison contemporaine Lavallée
Maison contemporaine Lavallée
Maison contemporaine Lavallée
Maison contemporaine Lavallée
Maison contemporaine Lavallée
Maison contemporaine Lavallée
Maison contemporaine Lavallée
Maison contemporaine Lavallée
Maison contemporaine Lavallée
Maison contemporaine Lavallée
Maison contemporaine Lavallée
Maison contemporaine Lavallée
Maison contemporaine Lavallée
Maison contemporaine Lavallée
Maison contemporaine Lavallée
Maison contemporaine Lavallée
Maison contemporaine Lavallée
Example Frame

La maison du futur, c’est d’abord une maison qui consomme moins.

Qu’est ce qu’une maison passive ?
C’est une maison très bien isolée et qui utilise les énergies naturelles (le soleil, la chaleur du sous-sol…), une maison qui coûte très peu cher à entretenir puisqu’elle tend à ne rien consommer, voire à rendre de l’énergie !

Nous sommes en mesure de réaliser pour vous une maison passive (inspirée des critères de référence « Passivhaus » allemands).

Toutefois une maison passive coûte sensiblement plus cher à la construction.
La nouvelle réglementation thermique (RT 2012), applicable depuis le 1er janvier 2013, correspond à des dispositions réglementaires à mi chemin vers la maison passive.

Energie grise

Il faut toutefois discerner les solutions durables parmi toutes celles qui prétendent l’être, puisqu’aucune réglementation ne prend encore en compte l’énergie grise.

Qu’est ce que l’énergie grise ?
C’est la quantité d’énergie qui a été nécessaire au cycle de vie d’un produit, incluant sa fabrication, les différents transports et le recyclage de fin de vie.

Toutes mes maisons font l’objet d’une étude thermique en partenariat avec un bureau d’études spécialisé. Nous vous aiderons à choisir le meilleur mode constructif, le meilleur principe de chauffage. Je  privilégie bien entendu les matériaux naturels et sains, je propose de limiter l’emploi du plastique, des colles ou COV, du polystyrène, des appareils à énergie grise importante.

Mode constructif

Je construis indifféremment en bois ou en maçonnerie, mais à coût égal la seule maçonnerie possible n’est pas la belle maçonnerie traditionnelle de nos régions: pierre, brique, silex, chaux ou torchis… mais le parpaing de ciment enduit.

C’est pourquoi je propose souvent de construire en ossature bois ou partiellement en ossature bois (à l’étage par exemple), ce qui permet d’isoler beaucoup mieux sans surcoût significatif.

Le bois est produit par la nature et laisse une empreinte écologique moindre que le ciment,  il enferme de plus une certaine quantité de CO2, aidant à lutter contre l’effet de serre. (Il s’agit bien entendu de bois produit en France ou en Europe, en excluant les bois exotiques non certifiés.)